Aqua-Pur Piscines et Spas AquaPur9269 AquaPur492 AquaPur1651

menu

Différence entre l'eau de la piscine et du spa

La piscine et le spa permettent de se rafraichir et de se détendre. Il est faux de croire que le spa est une petite piscine. La piscine et le spa ont pour seule ressemblance l'entretien régulièrement de l'eau. La température élevée, le petit volume, les jets d'eau (oxygénation) et la densité de baigneurs sont les différences notables entre les deux. La température et le volume d'eau ont le plus grand impact dans la chimie de l'eau du spa.

Piscines et spas

Température élevée

Dans la piscine, nous tenons la température dans les environs de 78-82F (des fois plus dépendant des gens) tandis que nous tenons la température du spa dans les environs de 100F (104F maximum). Une température supérieur à 104F peut occasionner des problèmes de santé dont l'hypothermie.

L'eau chaude du spa favorise la croissance des bactéries et l'ouverture des pores. Une fois les pores ouverts, les bactéries peuvent entrer dans le corps ce qui peut entraîner des éruptions cutanées et des otites. Ceci se produit avec un mauvais taux de désinfectant (trop faible). Pour chaque augmentation de 10 degrés de la température de l'eau, les réactions chimiques sont multipliés par deux. Les désinfectants (chlore, brome) ont une durée de vie plus faible puisque leur taux d'épuisement est plus rapide.

En eau chaude, le calcium a une plus grande tendance à se solidifier et se déposer sur les surfaces et les équipements. Les filtres seront bouchés, la circulation en sera réduite et l'eau deviendra trouble. La dureté calcique dans le spa doit se situer entre 100 à 200 ppm et celle dans la piscine entre 200 à 300 ppm.

Dans le spa, l'évaporation dans le spa et l'utilisation des jets entraîne une perte d'eau. La diminution du volume d'eau entraîne l'accumulation des solides dissous totaux (TDS). Une trop grande concentration de TDS contribue au ralentissement des réactions chimiques, à la corrosion des composantes du spa et rend une eau terne et peu attrayante.

De plus, les huiles corporelles, la sueur, les peaux mortes, etc. sont libérés plus rapidement dans l'eau chaude du spa que dans l'eau froide de la piscine. Le désinfectant, avec un bon taux, et l'oxydant de matières organiques deviennent essentiels.

Petit volume

Puisque nous sommes dans un volume plus faible d'eau, nous travaillons avec de plus petites quantités de produits à la fois. Dans le cas des spas, mettre plus de produits ne veut pas dire que c'est mieux. Trop en mettre peut causer des problèmes.

Un plus petit volume d'eau et une utilisation plus grande (nombre de baigneurs par rapport au volume d'eau) épuisent plus rapidement le désinfectant. Prenons l'exemple d'un spa de 1514 L d'eau avec 4 baigneurs dedans. Cette quantité de déchets organiques et de bactéries qui est apporté dans l'eau équivaut à 250 personnes dans une piscine de 94 635 litres (presqu'une 27 pieds de 52 pouces de haut). Dans ce spa de 1514L d'eau, nos 4 baigneurs vont consommer l'équivalent de 2 ppm de chlore libre lors des premières 15 minutes de baignade.

L'utilisation des jets (aération de l'eau) dans le spa entraîne l'augmentation du pH puisqu'il y a des ions hydroxydes supplémentaires. Le pH doit être analysé soigneusement selon une horaire. Un pH trop élevé affecte l'équilibre de l'eau et entraîne l'entartrage (calcaire comme dans notre bouilloire) ou une eau trouble.

Balancement de l'eau

Outre le taux de désinfectant, 5 paramètres sont essentiels dans l'eau soit: le pH, l'alcalinité totale, la dureté calcique, la température de l'eau et les TDS. Ces 5 facteurs entrent dans la détermination de l'Index de Saturation de Langelier (LSI ou SI). L'eau dans le spa doit avoir un indice entre -0,3 et + 0,5. Une eau avec un indice supérieur a +0,5 risque d'être trouble et former des dépôts de calcaire. Une eau avec un indice inférieur à -0,3 risque d'être corrosive. L'eau a besoin d'une certaine concentration en calcaire. Lorsque l'eau est corrosive, elle essayera d'aller chercher le carbonate de calcium (CaCO3) dans toutes les sources possibles ce qui laisse des trous ou autres signes de détérioration. Dans le cas des spas, la coque en fibre de verre/acrylique ne sera pas affectée par l'eau corrosive. L'eau attaquera les métaux du système, tel que le système de chauffage, entraînant la corrosion et sa défaillance.

En balançant votre eau de spa correctement, vous ne rencontrerez pas ces problèmes. Assurez-vous de rester dans les paramètres suivants:



Retour au sommaire des chroniques Super Fûté